L’obtention du permis de conduire et l’achat de sa première voiture figurent parmi les moments les plus importants dans la vie d’un jeune. Il prend souvent cela comme un signe d’émancipation et de nouvelles opportunités non seulement du coté personnel mais aussi professionnel. Seulement, il peut s’avérer difficile de trouver une assurance auto jeune conducteur. Découvrez alors comment choisir une telle assurance.

Ce qu’il faut entendre par jeune conducteur

Le Code de la route ainsi le Code des assurances ne prévoit aucune définition de ce qu’est un jeune conducteur. Malgré cela, sont considérés comme de jeunes conducteurs les automobilistes titulaires du permis de conduire depuis 3 ans, autrement dit, la durée du permis de conduire probatoire.

Les compagnies d’assurance automobile considèrent également comme jeunes conducteurs toutes les personnes qui n’ont pas bénéficié d’aucune assurance au cours des trois dernières années. Il s’agit d’abord des automobilistes qui n’ont jamais été assurés en leur nom propre ou sur le contrat de leur conjoint ou de leurs parents, les automobilistes qui ont repassé le Code et le permis de conduire après que l’administration a annulé ce dernier, et les conducteurs d’un véhicule de fonction non désignés comme tels dans le contrat d’assurance auto du véhicule.

Comme tout automobiliste, la loi oblige également ainsi ces jeunes conducteurs à souscrire un contrat d’assurance. Il peut s’agir d’une assurance auto au tiers, ou responsable civile. Celle-ci couvrira tous les dommages matériels ainsi que corporels que le jeune conducteur pourrait occasionner à un tiers en cas d’un accident.

Comment bien choisir son assurance jeune conducteur ?

Qu’il soit jeune ou pas, tout conducteur doit toujours avoir un reflexe de bien choisir son contrat d’assurance. Ce dernier doit lui garantir une couverture plus large et plus optimale pour son véhicule, à un prix abordable. Il est ainsi préconisé d’adapter son contrat d’assurance auto au type de véhicule dont on dispose et aussi à l’usage que l’on va en faire. Si vous choisissez par exemple une assurance au tiers assortie d’une garantie responsabilité civile, le prix de celle-ci pourrait être plus abordable, mais elle n’assure qu’une couverture très limitée en cas de pépin.

Si vous êtes alors un jeune conducteur qui vient d’obtenir votre permis de conduire et qui vient d’acquérir un véhicule relativement récent, vous devez penser à augmenter votre protection en cas d’accident. Pour trouver un meilleur contrat, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence et à faire la comparaison de différentes offres proposées sur le marché actuellement. Autant de sites proposent actuellement un outil permettant de trouver et de comparer facilement des offres d’assurance jeune conducteur.

Quelques astuces pour payer moins cher son contrat d’assurance jeune conducteur

Si vous ne voulez pas faire exploser votre budget au moment de la souscription de votre contrat d’assurance jeune conducteur, les conseils suivant s’offrent à vous.

Tout d’abord, si votre permis de conduire est obtenu dans le cadre de la conduite accompagnée, sachez que cela vous fera bénéficier d’une réduction de 50% de la surprime pratiquée par les assureurs pour les jeunes automobilistes. Une telle réduction s’applique dès votre première année de conduite.

Par ailleurs, certaines compagnies d’assurance véhicule proposent des réductions de primes pour les conducteurs âgés de moins de 25 ans. Il faut en profiter.

Pour réduire le cout de votre assurance jeune conducteur, vous avez également la possibilité de choisir l’assureur de vos parents. Vous avez la possibilité de négocier le contrat auprès de la compagnie d’assurance si vos parents sont de fidèles assurés et s’ils ont de bons antécédents. Ce procédé pourrait vous faire bénéficier d’une réduction de prime pouvant aller jusqu’à -30%.

Enfin, vous pouvez vous souscrire en tant que conducteur secondaire sur le contrat d’assurance de vos parents. C’est la solution préconisée si vous ne pensez pas à utiliser d’une manière votre voiture, ou si vous allez juste conduire leur voiture. Seulement, vous devrez respecter certaines conditions sur l’usage du vehicule, mais cette solution vous permet cependant de faire des économies sur la surprime, et en même temps d’acquérir de l’expérience en tant qu’automobiliste en attendant que vous vous deveniez un conducteur confirmé (en 3 ans).

Voilà quelques conseils vous permettant de souscrire d’une manière plus économique un contrat d’assurance jeune conducteur.